Quid de l’ostéopathie : que fait un ostéopathe pour la santé de son patient ?

Pratique médicale complémentaire, l’ostéopathie a commencé à faire parler d’elle depuis quelques années. Créée en 1874 aux États-Unis, par Andrew Taylor Still, l’ostéopathie consiste en la manipulation des tissus corporels. Qu’il s’agisse des tissus osseux, cartilagineux ou musculaires, l’ostéopathe se doit d’en connaître chaque secret, afin de permettre à ses patients d’améliorer leur bien-être global. Bien que relativement remis en question au début de la démocratisation de l’ostéopathie, les bienfaits de cette médecine sont aujourd’hui reconnus. Si bien d’ailleurs, que certaines mutuelles prennent aujourd’hui en charge les séances d’ostéopathie dans de nombreux cas. Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir sur l’ostéopathie, ses avantages, qui la pratique, et comment, ainsi que ses contre-indications.

Focus sur l’ostéopathie et ses objectifs

Comme mentionné plus haut, l’ostéopathie est une médecine complémentaire. En effet, elle ne permet pas de soigner l’ensemble des maladies, mais se concentre sur les problèmes rencontrés par un patient, dits “fonctionnels”. On entend par problème fonctionnel : 

  • les douleurs dont on ne trouve pas la cause;

  • les gênes ressenties mais inexplicables;

  • les troubles divers (aussi bien du sommeil que de la digestion, et bien d’autres);

  • les tendinites à répétition;

  • les maux de tête;

  • les migraines;

Afin d’intervenir sur ces soucis de santé aussi divers que variés, l’ostéopathie repose sur l’observation et la palpation des tissus corporels dans un premier temps, puis diverses techniques de pression, d’élongation ou de torsion dans un second temps. 

Du fait que l’ensemble des tissus corporels sont connectés, certains patients s’étonnent que l’ostéopathe puisse par exemple travailler sur la zone de la nuque et du haut du dos pour corriger des sensations de gêne ressenties dans les jambes, ou encore des troubles du sommeil. En effet, l’ostéopathe, en qualité d’expert du corps, saura analyser, débloquer et repositionner un corps qui aura vécu un traumatisme plusieurs semaines, mois, voire années auparavant, sans même que l’on s’en soit rendu compte, et qui malgré le temps n’ont jamais été soignés.

Qui pratique l’ostéopathie, et dans quelles conditions ?

L’ostéopathe, praticien reconnu par le ministère de la santé depuis 2002 (loi Kouchner sur les droits du malade), a suivi la formation d’une école spécialisée de 5 ans. Afin de pratiquer, il doit une fois le diplôme d’ostéopathe en poche se déclarer auprès de l’ARS (Agence Régionale de Santé). Notons également que l’ostéopathe n’est pas habilité à prescrire d’ordonnance, ni à procéder à des manipulations gynéco-obstétricales et à des touchers pelviens. 

Si l’ostéopathie peut être conseillée par un médecin généraliste afin de soigner des douleurs de dos par exemple, elle peut également être appliquée dans d’autres cas:

  • l’ostéopathie pour sportifs : accompagnement suite à une pratique intensive d’une activité physique, afin de favoriser l’amélioration des performances ainsi que la récupération musculaire.

  • l’ostéopathie pour femmes enceintes : accompagnement de la future maman dans une période de la vie d’une femme particulièrement éprouvante aussi bien physiquement que psychologiquement. L’ostéopathe peut dans ce cas donner des conseils d’exercices d’assouplissements ou autres, afin de faire passer des douleurs ou des gênes, sans avoir à recourir à des médicaments potentiellement problématiques, voire non nécessaires.

  • l’ostéopathie pour séniors : accompagner les personnes vieillissantes dont le corps se fragilise, et dont des complications de santé peuvent apparaître de manière soudaine.

À qui s’adresse l’ostéopathie ?

Il n’y a pas d’âge pour profiter des bienfaits de l’ostéopathie. En effet, que le patient soit un nouveau-né, ou bien une personne âgée, qu’il s’agisse d’une femme enceinte ou d’un sportif de haut niveau, tout le monde sans exception peut en bénéficier. Il s’agira cependant au préalable de consulter un médecin généraliste afin de s’assurer que la santé du patient se prête à la pratique. En effet, l’ostéopathie peut parfois être éprouvante pour le corps, et demandera quelques jours de repos après une séance. Notons également que l’ostéopathie ne s’applique pas qu’aux humains. En effet, l’ostéopathie pour animaux est de plus en plus présente, comme par exemple l’ostéopathie pour chevaux, l’ostéopathie pour chiens, l’ostéopathie pour chats, et même pour NAC (nouveaux animaux de compagnie)… 

Enfin, certaines pathologies sont absolument contre-indiquées aux manipulations ostéopathiques, comme l’ostéoporose, l'hémophilie, les AVC… Ainsi, demandez bien conseil à votre médecin traitant avant de vous adresser à un ostéopathe.

 

Découvrez également :

Ostéopathie et quotidien

Ostéopathe pour animaux

 

Source image : www.femmeactuelle.fr

Voici quelques ostéopathes spécialisés dans ce domaine :

FAURE David

18 Rue de la Grande Halle

38460 Crémieu

FAURE David

45 Rue Louis Saulnier

69330 Meyzieu